-
Les études
 
Plus de 20 ans de recherches et de développement appuient les bienfaits réels de la méthode. Les principales fondatrices du langage des signes pour bébés Susan Goodwyn et Linda Acredolo, sont toutes deux psychologues en développement de l'enfance et ont mené une étude d'une durée de 2 ans subventionnée par l'Institut Nationale de la Santé. Suite à cette étude qui a démontré hors de doute les bienfaits reliés à cette méthode, principalement au niveau du développement du langage verbal, elles ont continué d'observer, d'étudier et de développer la méthode. Elles ont également retracé les participants de l'étude à l'âge de 8 ans qui ont démontré une moyenne de QI plus élevé de 12 points par rapport à la moyenne. Depuis cette étude majeur, plusieurs orthophonistes et autres professionnels de l'enfance ont également mis à l'essai et développé des programmes similaires aux États-Unis. Je vous invite donc à lire les études qui sont consacrées à cette méthode (en anglais) qui a fait ses preuves depuis plus de deux décennies. De plus, je peux vous certifier que chaque instructrice de Signes é merveilles a pu constater, avec ses propres enfants, ce que les études ne font pas assez ressortir : le bonheur que l'enfant éprouve à se faire comprendre, ce sourire qui illumine son visage alors qu'il a la certitude que papa, maman et tous les autres membres de la famille comprennent ce qu'il ne peut exprimer par des mots. Pas seulement ce qu'il veut mais bien ce qu'il voit, ce qu'il ressent, tout simplement ce qu'il veut partager avec ceux qu'il aime.
Liens vers les études américaines :
 
Université de Chicago datant du 12 février 2009 : http://news.uchicago.edu/news.php?asset_id=1543  
 
 
 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint